SANTÉ DES POPULATIONS

Pour améliorer l’accès des burkinabè à un système de santé de qualité, le gouvernement met l’accent sur la qualité et l’accroissement de l’offre des services de santé, la réduction des inégalités d’accès à la santé, la mise à disposition des ressources humaines et des infrastructures aux normes internationales et sur la bonne gouvernance des établissements de santé.
  • Évolution des indicateurs de mesure de la santé de la mère et de l’enfant
INDICATEURS 2016 2017 2018 Cible 2020
Taux de mortalité intra hospitalière maternelle pour 100 000 parturientes 134,6 120,9 119,6 80
Nombre de nouveaux contacts par habitant par an des enfants de moins de 5 ans 2,5 3,1 3,1 >2
Taux de létalité du paludisme grave chez les enfants de moins de 05 ans dans les formations sanitaires 1,5% 1,4% 1,5% 0,8%
Taux de mortalité intra hospitalière (pour 1000) (Centres hospitaliers universitaires (CHU), Centres hospitaliers régionaux (CHR), Hôpitaux de district(HD)) 56,4 49,2 57,7 90
Ratio habitants/médecin 15 836 14 404 12 000 10 000
Ratio population/infirmier diplômé d’État 4 108 3 619 3 281
Ratio population/Sage-femme et Maïeuticien d’État 7 378 5 874 5 510
Ratio habitants/pharmacien 80 997 83 898 84 703
Pourcentage de CSPS remplissant la norme minimale en personnel 93,2 % 91,0 % 84,8 %
Rayon d’action moyen théorique en km (sans le privé) 6,7 km 6,5 km 6,4 km
Pourcentage de CSPS remplissant la norme minimale en personnel 93,2 % 91,0 % 84,8 %
Les principales actions en matière de santé publique qui ont favorisé la baisse des taux de mortalité maternelle et infantile sont résumées dans les tableaux suivants.
  • Nombre d’enfants et de femmes ayant bénéficié de la gratuité des soins
Indicateurs 2016 2017 2018 Octobre 2019
Nombre d’actes médicaux délivrés gratuitement au profit des femmes enceintes 3 233 293 6 105 610 6 279 933 2 859 177
Nombre d’actes médicaux délivrés gratuitement au profit des enfants de moins de 5 ans 7 068 370 10 815 307 11 653 466 4 736 370
L’effectivité de la gratuité des soins a permis de délivrer gratuitement plus de 53 millions d’actes médicaux entre 2016 et octobre 2019 pour un coût de plus de 96 milliards F CFA. Font partie des 53 millions d’actes de soins livrés gratuitement, les actes gratuits livrés au profit de personnes âgées, de personnes indigentes et surtout les actes entrant dans le cadre de la préventions des cancers spécifiques des femmes.
  • Situation de mise en œuvre de l’assurance maladie universelle et de la gratuité de la planification familiale
Réformes Objectifs Réalisation (2016-octobre 2019)
Opérationnaliser le régime d’Assurance maladie universelle (RAMU) Améliorer l’accessibilité et la qualité des prestations de soins Création de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie Universelle (CNAMU) par décret n°2018-0331/PRES/PM/MINEFID/MFPTPS du 24 avril 2018. Manuels de procédures élaborés Textes d’application en cours d’élaboration.
Rendre gratuits les services de planification familiale Rendre disponibles et accessibles les services et les produits de planification familiale Décret actant la gratuité totale de la planification familiale adopté en conseil de ministre du 26/12/2018. Début effectif en juin 2019
Le nombre d’habitants pour un personnel de santé a diminué entre 2016 et 2018 et cela quel que soit le type de personnel considéré. Cette baisse est plus remarquable pour les médecins. La politique de recrutement et de rétention du personnel de santé dans les formations sanitaires du Faso explique cette amélioration des ratios nombre d’habitants pour un type de personnel de santé donné.
  • Personnel de santé recruté de 2016 à octobre 2019
Type de personnel recruté Nombre (recrutement de 2016 à octobre 2019)
Agents de santé à base communautaire 17 668
Médecins (y compris les spécialistes) 1 479
Pharmaciens 198
Agents paramédicaux (infirmiers brevetés, sages-femmes, maïeuticiens…) 5 880
Pour retenir le personnel de santé dans les formations sanitaires, le Gouvernement a adopté et entamé l’opérationnalisation de réforme de la Fonction publique hospitalière.
  • Situation de mise en œuvre de la Fonction publique hospitalière
Réforme : Adopter et mettre en œuvre une loi sur la Fonction publique hospitalière (FPH)
Objectifs : 1.            Contribuer à l’accès des populations à des services de santé de qualité 2.            Contribuer à la réussite de la Couverture Sanitaire Universelle 3.            Améliorer les conditions de travail dans les Établissements de Santé
Textes adoptés : 1.            Décret n°2018-0815/PRES/PM/MINEFID/MFPTPS/MS du 20 septembre 2018, portant classement indiciaire des fonctionnaires de la fonction publique hospitalière (FPH) 2.            Décret n°2018-814 /PRES/PM/MINEFID/MFPTPS/MS du 20 septembre 2018 portant régime indemnitaire applicable au personnel de la FPH 3.            Décret n°2018-0815/PRES/PM/MINEFID/MFPTPS/MS du 20 septembre 2018, portant classement indiciaire des fonctionnaires de la fonction publique hospitalière (FPH) ; 4.            Décret n°2018-814 /PRES/PM/MINEFID/MFPTPS/MS du 20 septembre 2018 portant régime indemnitaire applicable au personnel de la FPH 5.            Décret n°2019-436/PRES/PM/MFPTPS/MINEFID/MS du 16 mai 2019 portant tableau de reversement des agents contractuels permanents des EPS dans le classement indiciaire de la FPH ; 6.            Arrêté interministériel n° 2019-024/MFPTPS/MINEFID/MS du 16 mai 2019 portant modalités de reversement des fonctionnaires en détachement dans les EPS dans la grille indiciaire de la FPH ;
Autres actions : 1.            Le reversement des contractuels propres des établissements publics de santé (EPS) dans la FPH et la constatation de l’incidence financière induite, depuis mai 2019 (1573 dont 592 pour le CHUYO) 2.            Le début et la poursuite du paiement effectif, avec rappel (1er janvier 2018), des fonctionnaires de l’État, payés sur le budget des EPS.
Les Burkinabè parcourent chaque année moins de distance pour rejoindre une formation sanitaire. De 2016 à 2018, la distance à parcourir a diminué en moyenne de 300 mètres. La construction de nouveaux centres de santé a contribué à réduire la distance à parcourir pour atteindre un centre de santé.
  • Situation des réalisations d’infrastructures de santé au profit de la population
Projets Réalisation de 2016-octobre 2019 En cours Observations
Nombre de CSPS construits 215 18
Nombre de CSPS transformés en CM 32 0 Projet expiré en décembre 2017
Nombre de CHR transformé en CHU 1 Ouahigouya 5
Nombre de nouveaux bâtiments de CHR réalisés. 1 Ziniaré 2 Manga- Dédougou
Construire le Centre de Médecine traditionnelle et de soins intégrés de Ouagadougou 98%
Construire le Centre de renforcement des capacités en médecine physique et réadaptation Achevé
Projet de construction et d’équipement du CHU de Bobo-Dioulasso Financement bouclé (Don de la Chine populaire)
Projet de construction et d’équipement du CHU de Bassinko Construction lancée